Le Site de la Communaute Francophone de Delhi

Guides utiles

 

  • Eicher Map of Delhi : plan détaillé de la ville. On le trouve dans toutes les librairies de Delhi. 
  • Le Namaste : livret édité par l'Ambassade de France et remis par le Consulat lors de votre inscription. Bien qu'obsolète (il date de 1999) sur certains chapitres, ce guide reste bien utile pour les premiers pas dans la ville. 
  • Delhi Network Handbook : édité en langue anglaise par le Delhi Network Group, ce guide, dont une réédition est en cours, s'avère être indispensable à une bonne installation dans la ville. Il regroupe de nombreux conseils mais aussi toutes les bonnes adresses des anglophones.
  • Les guides hebdomadaires ou mensuels indiens, tels que : Delhi Diary, Star Delhi on line, The City Guide, The Delhi City, qui donnent beaucoup d'informations culturelles, mais aussi pratiques et sont disponibles dans les librairies de la ville. 

Exemple : Delhi Diary ; Mohini Bazaz (editor in Chief) ; 9-172 Jor Bagh Market ; 9818428435 ; tous les évènements de la semaine à Delhi, regroupés dans un hebdomadaire.

  ****************************

Se déplacer à Delhi, vos guides en poche, c'est parti ! 

Rickshaw wallah

A PIED
Peu d’endroits accessibles à pied, hormis les marchés de votre quartier, la pollution, la circulation, les odeurs et la saleté rebutant même les plus grands marcheurs. Solution pour ceux qui aiment la marche à pied, les balades dans les parcs !

Même remarques pour les adeptes du vélo. 

 

EN TAXI 
Plus confortables que les rickshaw et aussi plus rapides, c’est le transport le plus pratique dans Delhi. Certains (peu) sont même climatisés !
La plupart des taxis sont disponibles dans les stations de quartiers, ils viennent sur appel et ne font généralement pas de difficultés pour mettre le compteur. Il est beaucoup plus difficile d’arrêter un taxi dans la rue, les taxis libre se trouvant généralement dans les stations.
Les tarifs sont beaucoup moins chers qu’en Europe. En théorie : 13 roupies le premier km et 7 le km supplémentaire. Après 23h, et jusqu’à 5h , c’est 25% plus cher.
Tous les taximètres sont censés fonctionner et celui qui dit le contraire est en train de vous "arnaquer" ! Alors, pour que vous et ses futurs clients ne payent pas plus chers, refusez et cherchez un autre. Une autre possibilité est de déterminer ensemble un prix fixe selon la destination (si le taximètre est hors service). 
Les pourboires ne sont pas obligatoires mais vous pouvez remercier le chauffeur qui vous a aidé à trouver une adresse difficile : comme ils ne connaissent pas forcément bien la ville (et ne l'avoueront jamais), en dehors de leur quartier, c’est vraiment une prouesse !

Quelques stations de taxis (2008) :

  • Defence Colony  : 24 33 38 28, 24 33 36 10
  • Jor Bagh : 24 69 00 77
  • New Friends Colony : 26 91 98 38
  • Vasant Vihar Taxi services 26140097, 26144174. C.Block Market, Pachimi Marg, Vasant Vihar
  • Golf Links   Anand Taxis service, 23 38 33 18 ou 23 38 57 06
  • Arrow taxi service Opp C1, Defence colony; 24331947 ou 9811015277

Nous avons observé que les tarifs des taxis des grands hôtels sont plus élevés qu’ailleurs.

Autre précision importante, les taxis étant payés aux kilomètres, les heures d’attente ne sont pas facturées. Il convient bien évidemment de ne pas abuser et de laisser un petit supplément en cas d’attente prolongée.

Quelques petits conseils quant à votre sécurité :
N’hésitez pas à reprendre un chauffeur qui roule trop vite ou emprunte des chemins détournés…
N’envoyez jamais un enfant seul dans un taxi.
De manière générale, les femmes et les enfants ne doivent pas voyager seules en taxi la nuit.
N’acceptez pas que le chauffeur fasse monter une tierce personne et s’il insiste, changez de taxi.
Dans les aéroports et les gares, il existe un système de taxis prépayés où tout est compris. Nous vous recommandons fermement de n'avoir recours qu'à ce service-là et pas chauffeur rencontré "à la volée". Gardez le reçu de votre paiement, signez-le et donnez-le à votre chauffeur à destination afin qu’il se fasse rémunérer.

Pour les touristes, il existe des taxis spéciaux, généralement blancs, climatisés, et disponibles à la sortie des hôtels. Ils sont souvent utiles pour les visites de la ville et les excursions vers Agra et Jaipur.

a) En rickshaw (autorickshaws plus exactement) 

C’est le moyen de transport le plus typique de Delhi et aussi celui qui offre le meilleur rapport qualité prix pour les courtes distances : pas d’attente, du porte à porte et le tout pour deux fois moins cher qu’en taxi. C’est cependant un des moyens de transport les plus dangereux à Delhi. Evidemment, il y a quelques autres inconvénients : les rickshawalas (vélos) ne parlent pas anglais et connaissent mal la ville, les pots d’échappement des voitures vous arrivent en "pleine figure"..., le bruit est incessant et la température… « ambiante » !…

Autorickshaw

Grosso modo, les rickshaws ont un compteur, mais ne l’utilisent pas. Il faut donc négocier la course AVANT LE DEPART…le principe de base étant 8 roupies pour le 1er km et 3, 5 roupies le km supplémentaire. Ce qui fait en gros 20 roupies pour une course de 10 mn, 30 pour une course de 20 mn…. 

Attention, plus de rickshaws après 23 heures ou très peu…cela dit, ce serait un peu dangereux, vu que les camions sont autorisés à rouler dans Delhi et font peu de cas de ce qui se trouve sur leur passage !

b) En voiture 

Les papiers à avoir absolument avec vous en voiture :

- Permis indien

- Assurance du véhicule

Vous conduisez votre véhicule ? voici quelques conseils pour se garer :

Soit vous trouvez une place et pas de problèmes, soit vous pouvez laisser vos clefs à un agent de parking (comme à Khan Market), dans ce cas, si vous avez un système de vérouillage du levier de vitesse (antivol), en conserver la clé pour ne pas confier l'ensemble des clés, soit, si vous n’êtes pas certains de trouver une place (old Delhi), vous vous garez avant et terminez en rickshaw ou en métro !

Les PV  (Procès verbaux) :

Si ça vous arrive, essayez de négocier ! et exigez un papier/reçu. Le prix officiel des PV a été multiplié par 10 en 2007.

Si vous avez un accident : il est conseillé de ne pas rester sur le lieu de l’accident par risques de représailles de la foule. Donnez votre carte de visite et vos coordonnées au policier et allez-vous en !
Si vous êtes arrêtés par la police, appelez directement le consul (ou le gendarme de service en cas d’absence).

Sortir de Delhi

Autant il est possible de conduire à Delhi, autant il vaut mieux avoir un chauffeur pour sortir de Delhi. Outre la conduite qui est fatigante, les problèmes de langue (si vous êtes perdus) et l’absence totale de panneaux d’indication en anglais rendent la conduite difficile si vous ne lisez pas l’hindi. Certains prennent en photo les panneaux d’orientation à la sortie de Delhi qui sont en hindi et en anglais afin d’avoir une référence lorsque quelques dizaines de kilomètres plus loin, ils ne seront plus qu’en hindi. En règle générale, évitez de vous déplacer la nuit (avec ou sans chauffeur).

Si vous vous faites arrêter par la police
N’avoir que des photocopies des documents et jamais les originaux
Ne jamais signer le « First information report » sur-le-champ et le vérifier de très près
Essayez de négocier !
sinon, payez le dû contre un ticket …

Pour vous garer quand vous avez un chauffeur :
Pas de problème de parking, il saura en trouver… par contre, laissez-lui de l’argent (le parking coûte generalement 10 roupies, c'est plus cher dans les "malls") et demandez-lui de faire les comptes sur un petit carnet qu’il vous présentera avec les tickets de parking. Faites de même concernant les pleins d’essence, en lui demandant de noter le kilométrage à chaque plein, afin de pouvoir vérifier.  Vous pouvez également ouvrir des comptes mensuels dans certaines stations essence de la ville si vous ne faites pas trop confiance à votre chauffeur.

Si vous laissez vos enfants seuls avec votre chauffeur :

Dans la mesure du possible fournissez un portable à votre chauffeur surtout quand celui-ci transporte les enfants. Insistez pour que les ceintures de vos enfants soient attachées. N’oubliez pas, si vous laissez vos enfants seuls avec votre chauffeur, qu’en cas de problème urgent à régler par votre chauffeur, ils se retrouveront seuls dans la voiture.

EN TRANSPORTS EN COMMUN

a) En métro

Le réseau de métro s’étend progressivement et si vous avez la chance d’être sur une ligne de métro, c’est un moyen de transport fiable, écologique et relativement confortable. Il dessert Old Delhi où il est très difficile de se garer ; d’ailleurs, une solution intéressante pour aller visiter Old Delhi est de se garer à la station central secretariat près de la maison présidentielle et de poursuivre en métro.  A titre indicatif, le prix d’un ticket de métro de Connaught place à Old Delhi est 9 roupies. Bien conserver le jeton, vous en aurez besoin pour sortir. A présent, son utilisation par nos membres est limitée car les lignes ne traversent pas South delhi, mais dans les années à venir, des lignes le traverseront et pourront être utilisées facilement.

b) Le train 

Les trains indiens, contrairement aux idées que l’on pourrait s’en faire, sont relativement propres mais ils sont souvent lents.
Le train comprend 4 classes principales, la 3ème, toujours en vigueur et assez folklorique, la seconde non climatisée, la seconde climatisée, tout à fait correcte et la première, grand luxe. Il est existe également de formidables trains-couchettes, bien utiles pour éviter de perdre une journée en cas de longs trajets.
Il est conseillé de faire faire vos réservations par une agence ce qui vous fera gagner du temps. Réservation également possible sur internet à l’adresse : www.indianrail.gov.in. Les billets sont livrés à domicile.
Attention avant de vous rendre à la gare : il y en a plusieurs à Delhi ! Vérifiez bien votre ticket.
Si vous êtes en 2nde AC ou en 1ère dans un Shatabdi express, inutile de prévoir des en-cas, ni de bouteilles d’eau, tout cela vous sera distribué pendant votre voyage
Certaines personnes préfèrent prévoir des cadenas pour attacher les valises pendant leur sommeil. A vous de voir…

c) Le bus

C’est la moins confortable des alternatives mais la meilleur marché. De plus, les destinations étant inscrites en hindi, il n’est pas facile de savoir quel bus prendre. Enfin, il faut repérer les stations et les différentes compagnies étant parfois en compétition, ils vont parfois très vite et il faut être prudent lors de l’attente et parfois monter dans le bus en courant… En 2007, il a été décidé de règlementer toutes les lignes privées (trop d'accidents mortels) et les bus sont remplacés progressivement pas de jolis bus tous neufs, avec destination inscrite en anglais, et accessibles aux handicapes. Ceci justifiera peut-être de modifier nos habitudes.
A noter qu’il existe en dehors de Delhi, des bus AC deluxe, très confortables que vous pouvez éventuellement utiliser pendant vos excursions.