Le Site de la Communaute Francophone de Delhi

Quelques conseils à ne pas négliger

Quelques agences immobilières semblent s’être spécialisées sur le marché lucratif des expats. Voici quelques remarques, conseils et "mises en gardes" pour vous aider dans vos choix et vos décisions.

Sachez que les agences ("brokers") demandent habituellement une commission allant jusqu’à un mois de loyer (partagée entre le propriétaire et le locataire, négociable, bien évidemment. Il est recommandé de définir celle-ci au préalable. N’hésitez pas à faire appel à deux ou trois brokers différents et notez les adresses visitées pour ne pas les visiter plusieurs fois. Il peut être utile également de prendre des photos car vous visiterez jusqu’à 70 logements par semaine. Soyez ferme sur les limites de votre budget.

Négociez, le marché des expat et visiblement un marché qui n’a rien à voir avec celui des indiens :
les étrangers payent bien, en temps et en heure, payent souvent les travaux nécessaires et laissent les maisons libres 3 ans après. Bref, c’est nous qui faisons le marché et si l’on accepte n’importe quoi, on contribue à avoir des loyers surévalués… Les logements les plus chers sont proposés en premier. Si on laisse passer un certain temps, on finira par voir des logements au prix du marché, tout dépend de l’état du marché à votre arrivée.

Sachez enfin qu’il est courant que certains propriétaires demandent 6 mois d’avance (voire beaucoup plus) pour un bail de seulement 2 ans, des versements de tout ou partie en liquide…. Là aussi, négociez ! 
Les propriétaires aiment prévoir des hausses de loyers dans les baux. Soyez vigilants et nous vous conseillons de ne pas accepter d’augmentation la première année, ni plus de 5% par an. Ceci doit être écrit dans le bail.

Neuf ou moins neuf c’est un choix. Certes quand c’est neuf cela fait plus propre et moins usé mais ce n’est pas rodé. Préférez un logement récemment habité à un autre resté vide très longtemps, tout se dégrade tellement vite ici que les "galères" seront moindres dans ce cas là.
A savoir également, qu’il est coutume de demander des travaux (petits à gros) avant d’entrer dans la maison. N’hésitez pas à faire repeindre, isoler, réparer, refaire…les maisons avant de les louer. Ca se fait…

Attention aux problèmes d’humidité (vérifiez l’étanchéité du toit et des fenêtres), de peinture, de finitions, de plomberie, d’eau chaude…certains ont eu plusieurs mois de galère au début… Faites vérifiez les tableaux électriques, l’état de la plomberie, des réservoirs d’eau…cela vous évitera de mauvaises surprises. Vérifiez également la puissance électrique allouée en fonction des besoins prévisibles (climatiseurs, gros électroménager…).

Attention également aux grandes avenues, elles sont souvent très bruyantes, jours et nuits.

Assurez-vous que les maisons attenantes ne vont pas être démolies pour faire place à un immeuble neuf : si c’est le cas, vous risquez de faire face à 9 mois de travaux avec le bruit et la poussière qui vont avec, et ce, nuits et jours…

Relevez le compteur électrique afin de ne pas avoir à payer les factures précédant votre installation. Idem pour l’eau. Assurez-vous que seul le logement, son garage et le servant quarter attaché soient branchés sur votre tableau électrique
Enquissez-vous de l’alimentation de la pompe à eau et négociez la répartition des charges si un autre appartement en bénéficie.

Enfin, ne déprimez pas si un propriétaire prend son temps pour signer les contrats ou même annule tout après vous avoir fait attendre un bon mois, c’est malheureusement courant… Et dites-vous que même si le logement vous plaisait, vous n’auriez eu que de problèmes avec lui… Heureusement que certains d’entre eux sont adorables et prêts à tout pour vous aider !