Le Site de la Communaute Francophone de Delhi

Précautions générales

Si la plupart des séjours en Inde ne posent aucun problème de santé significatif, quelques précautions à respecter vous permettront d'éviter bien des soucis ou de compromettre une partie de votre séjour.

En arrivant : la "Tourista"

Il faut compter une moyenne de dix jours pour se remettre des effets secondaires (décalage horaire, changement de climat, alimentation différente pour ne citer que quelques facteurs de risques habituels). C'est pendant cette période d'adaptation que peut survenir la fameuse "tourista" qui ne nécessitera aucune prise en charge médicale particulière, hormis un régime adapté de 48 heures au moins, avec l'arrêt de mets épicés, une alimentation à base de riz et de bananes et une bonne hydratation.

Les moustiques, vecteurs de maladie à ne pas sous-estimer :

Transmet la dengue  (pas de vaccin à ce jour), l'encéphalite japonaise (dans certaines zones rurales). Le risque de la dengue est la forme hémorragique qui peut parfois amener à avoir besoin de transfusions sanguines. Par conséquent, se protéger est important : crèmes locales, prises électriques, moustiquaires dans les zones très exposées.

Maladies préexistantes ou prise de médicaments au long cours :

Cela ne doit pas vous empêcher de venir vous installer en Inde, la plupart des médicaments sont disponibles en Inde, donc ne prévoir aucun traitement continu au-delà d'un mois (poursuivre le traitement ici ne posera pas de problème). Bien noter le nom de la molécule et non du médicament (marque), afin de retrouver le même ici.

Traumatismes (accidents de circulation, sports,...) :

La prudence est de mise surtout le soir et la nuit (ceinture de sécurité,... ) et casque impératif si vous roulez à moto.

Traitements par perfusion, transfusion :

Si jamais en raison d'un problème de santé un traitement vous est proposé, il vaut mieux le recevoir par voie orale plutôt qu'en perfusion si c'est possible.

De même n'acceptez une transfusion de sang que si cela s'avère vraiment indispensable et préférez certains hôpitaux à d’autres (voir liste jointe). Cela peut permettre d'éviter des maladies transmises par le sang.

Soleil :

Le soleil peut entraîner des brûlures souvent très désagréables, parfois sévères. Il faut éventuellement préparer sa peau avant de partir et de toutes façons il faut éviter une exposition solaire prolongée. L'utilisation de crème solaire haute protection est indispensable. Par ailleurs l'association conjointe chaleur/soleil/déshydratation peut entraîner un coup de chaleur dont certains peuvent être graves.

Respecter les mesures sanitaires de base :

Les maladies dites " tropicales " sont presque toutes des maladies infectieuses (provoquées par une bactérie, comme la typhoïde ou par un virus, comme la rage) ou des maladies parasitaires (provoquées par un parasite parfois invisible à l’œil nu, comme les amibes ou parfois visible, comme les vers). 
Les bactéries, les virus ou les parasites en cause peuvent pénétrer dans notre organisme par différentes "portes d'entrée" : par la bouche, comme les amibes que l'on avale sans s'en rendre compte en buvant de l'eau souillée. A travers une plaie, c'est le cas du virus de la rage ou de la toxine tétanique. C’est pourquoi il faut respecter des règles d’hygiène strictes :

  • se laver fréquemment les mains, et avant chaque repas ;
  • Prêter attention à l'apparition de mycoses et/ou de furoncles, veiller au maintien d'une hygiène corporelle parfaite ;
  • Ne pas consommer l'eau du robinet, ne boire que de l'eau filtrée avec un filtre de bonne qualité et changé régulièrement ou de l'eau minérale en bouteille capsulée, éviter de boire des boissons naturelles type jus de fruits pressés dans la rue… ; Les filtres à décantation sont disponibles sur place.
  • Ne pas consommer de crèmes glacées ou de « lassi » (boisson à base de lait) achetés dans la rue ;
  • Bien cuire toute viande ou poisson/crustacé avant consommation (A proscrire dans la région de Delhi entre fin mars et début octobre à cause de la forte chaleur et des risques de rupture de la chaîne du froid) ;
  • Aucune vaccination n'est obligatoire (sauf pour les voyageurs en provenance d'Afrique, d'Amérique latine, de Papouasie-Nouvelle-Guinée qui doivent présenter un certificat de vaccination antiamarile) ;
  • Etre cependant à jour des vaccinations suivantes : DTP, typhoïde, méningite, hépatite A et B ;
  • Prévoir une prophylaxie contre les maladies transmissibles par piqûres de moustiques (crème, plaquettes, moustiquaires, vêtements longs, fenêtres fermées, etc.).
  • Administrer, tous les 6 mois, un vermifuge à toutes les personnes présentes dans votre maison (Zybend, à renouveller 10 jours après).

Recommandations particulières :

Il est recommandé aux personnes se rendant dans les zones montagneuses du Nord de l'Inde de faire preuve d'une grande prudence en cas d'apparition de troubles respiratoires. Une préparation physique préalable et adaptée est conseillée aux personnes souhaitant entreprendre une randonnée en altitude, le plus important étant de ne pas monter trop rapidement En cas de trouble respiratoire, il est conseillé de redescendre dans les zones de plus faible altitude et dans tous les cas de ne pas poursuivre l'ascension. 

Consulter le médecin traitant avant le départ et contracter une assurance de rapatriement sanitaire. 

Pour de plus amples renseignements, consulter le site du ministère de la Santé : http://www.sante-sports.gouv.fr (nouveau site automne 2009)